Afrique : Un besoin de 12 millions de nouveaux emplois annuellement pour contenir le chômage
18/01/2019

L’Afrique doit créer chaque année environ 12 millions de nouveaux emplois pour contenir l’augmentation du chômage, selon des projections de la Banque africaine de développement (BAD).

 

Dans un rapport sur « les perspectives économiques en Afrique-2019 », présenté jeudi à Abidjan, la BAD précise « qu’au rythme actuel de la croissance de la main-d’oeuvre, l’Afrique doit créer chaque année environ 12 millions de nouveaux emplois pour contenir l’augmentation du chômage ».

 

La population africaine en âge de travailler devrait passer de 705 millions de personnes en 2018 à près d’un milliard d’ici 2030, fait savoir la Banque panafricaine, soulignant qu’avec l’arrivée de plusieurs millions de jeunes sur le marché du travail, la pression pour fournir des emplois décents va s’intensifier.

 

Une croissance économique forte et durable est indispensable à la création d’emplois, même si cela n’est pas suffisant, soutient la BAD, notant que la source et la nature de la croissance sont également des éléments importants.

 

Dans son rapport, la BAD prévoit que la croissance économique africaine se situerait à 4 % en 2019 et à 4,1 % en 2020.

 

« La croissance économique africaine devrait s’accélérer dans les années à venir pour atteindre 4 % en 2019, et 4,1 % en 2020. Si elle est plus élevée que celle des autres pays émergents et en développement, il n’en demeure pas moins qu’elle reste insuffisante pour faire face aux défis structurels que constituent les déficits courants et budgétaires persistants et la vulnérabilité de la dette », analyse la BAD.

 

Les « Perspectives économiques en Afrique 2019 » examinent les récentes évolutions macroéconomiques et les perspectives sur le continent, en mettant l’accent sur les implications des déséquilibres extérieurs sur la croissance et les défis financiers et monétaires de l’intégration.

 

Le rapport se penche également sur la création d’emplois à travers l’analyse du dynamisme des entreprises en Afrique, de même qu’il explore les enjeux économiques de l’intégration régionale en Afrique et les politiques susceptibles d’apporter la prospérité économique sur le continent.

Suivez-nous sur :